#10 côté cuisine

Publié le par lafillequirevaitdunbidondelaitetduneboitedechoco

Eh bien, depuis combien de temps n’avais-je fait de post « côté cuisine » ???? Bon, le mal est réparé ! Pour me faire pardonner, voici un sacré paquet de recettes loooooooooooooool

 

Peut-être, me dis-je, vaudrait-il mieux que je poste mes recettes une par une ……. Au moins ce serait plus régulier loooooooooool C’est vrai, des fois, je fais 10 nouvelles recettes à la semaine et celle d’après, que dalle !

 

********************

 

POELEE DE SAINT-JACQUES AU BEURRE DE CIBOULETTE

 

  • 12 à 16 coquilles Saint-Jacques, selon la taille
  • 1 bouquet de ciboulette
  • 80 g de beurre
  • 1 citron non traité
  • 1 échalote
  • 5 brins de persil
  • 10 cl de vin blanc (chablis)
  • 1 cuill. À soupe d’huile
  • sel et poivre du moulin

 

Si vous faites décoquiller les Saint-Jacques, demandez au poissonnier les parties creuses des coquilles : après les avoir bien lavées, vous servirez les noix dedans

 

1 - Ouvrez les Saint-Jacques en glissant la lame d’un couteau le long de la partie plate de la coquille pour sectionner le pied. Dégagez les noix et leur corail, et retirez les barbes. Lavez-les plusieurs fois à l’eau froide. Épongez-les soigneusement.

 

2 - Brossez le citron sous l’eau chaude. Prélevez finement le zeste en le frottant contre une râpe. Pressez ensuite le citron et récupérez le jus. Rincez, séchez et ciselez la ciboulette et le persil. Épluchez et hachez finement l’échalote.

 

3 - Préparez la sauce : mettez l’échalote dans une petite casserole avec le vin blanc et 1 cuillérée à soupe de jus de citron. Portez à ébullition et faites réduire à feu vif pour qu’il ne reste plus que 2 cuillérées à soupe environ de liquide. Placez la casserole au bain-marie et incorporez progressivement le beurre coupé en petits morceaux, sans cesser de fouetter. Ajoutez le zeste de citron, le persil et la moitié de la ciboulette. Salez, poivrez et gardez au chaud au bain-marie, hors du feu.

 

4 - Faites cuire les noix de Saint-Jacques à feu assez vif, 2 minutes de chaque coté, dans une poêle antiadhésive juste enduite d’huile. Disposez-les sur des assiettes chaudes, nappez-les de sauce et parsemez de ciboulette.

 

La meilleure de la cuisine (coll. Femme actuelle).

 

Mon homme a a-do-ré ! Il faut dire que des Saint-Jacques fraîches avec cette sauce (qui reste quand même galère a préparé !), il faut vraiment être très difficile pour ne pas y prendre son pied !

 

********************

Petits gâteaux aux fruits de la passion

Ingrédients pour 16 gâteaux :
Temps
: 45 minutes
2 fruits de la passion
60 g de beurre mou
1 c à café de zestes de citron
55 g de sucre en poudre
1 œuf
75 g de farine avec levure incorporée
6 cl de lait ribot ou lait fermenté (rayon lait frais en supermarchés)
Glaçage
80 g de sucre glace
1 c à café de lait

Préchauffez le four 10 minutes à 180 °C. Beurrez le moule à muffins ou Yorkshire pudding. Coupez les fruits de la passion en deux et récupérez la pulpe. Passez-la au travers d’un tamis. Gardez les graines de côté. Fouettez au robot le beurre, les zestes de citron et le sucre. Ajoutez l’œuf, la farine, le jus des fruits de la passion et le lait ribot. Déposez 1 c à soupe dans chaque trou du moule à muffins ou des caissettes à muffins (dans les caissettes, j'ai versé 2 c à soupe mais d'un avis personnel préfère la premier version). Enfournez pendant 15 à 20 minutes. Sortez du four. Laissez refroidir 5 minutes et démoulez. Laissez refroidir complètement les petits gâteaux.

Glaçage : Passez le sucre glace à la passoire. Mélangez avec le lait. Ajoutez 1 c à café de graines de fruits de la passion. Glacez le dessus des petits gâteaux. Laissez durcir 30 minutes et servez.

http://chez-becky.blogspot.com/

 

Succès garanti ! D’autant qu’en ce qui me concerne, j’adore les fruits de la passion ! Non vraiment : à faire ! (en gros, ce sont des cupcakes aux fruits de la passion !)

 

********************

 

Gratin "très bon" rhubarbe et speculoos

Ingrédients
15 Speculoos - 150 g de sucre - 100 g de beurre - 100 g de farine - 400 g de rhubarbe - Quelques graines de cardamone  broyées

Épluchez la rhubarbe, coupez-la en petits dés. Dans un récipient mélangez la rhubarbe et la moitié du sucre et laissez dégorgez pendant quelques minutes. Mixez les speculoos, ajoutez le beurre, le reste du sucre et la cardamone. Mélangez le tout. Ajoutez la farine et travaillez avec les mains pour obtenir une pâte sableuse.

Égouttez la rhubarbe, la répartir dans des petits moules, étalez la pâte sur la rhubarbe et passez au four 25 minutes à 180°.

http://bcommebon.canalblog.com/archives/2007/05/22/5039064.html

 

Depuis que j’ai découvert toute cette rhubarbe dans le potager du beau-père, j’en raffole ! Et en fais de toutes les manières.

 

********************

 

Muffins ou gâteau à la pâte de pistache: 

3 œufs
150 g de sucre
60 g de crème liquide entière
165 g de farine
1 cuillère à café de levure chimique
90 g de beurre fondu
40 g de pâte de pistache


Préchauffez votre four à 165 °C. Faites fondre le beurre et réservez. Mélangez les œufs et le sucre et ajoutez la crème et la pistache puis mélangez de nouveau. Ajoutez la farine, la levure et mélanger bien. Ajoutez le beurre fondu et tiédi, et mélangez à nouveau. Versez dans votre moule et enfournez.

Laissez cuire pendant 30  minutes environ ou si c'est un cake, 45 minutes  et laissez le tiédir avant de le démouler.

http://melodie-scakes.over-blog.com/

 

J’avais fait ça pour mon homme (boulot). Mais ce  jour-là, ils ne s’étaient pas passés le mot mais mon homme était loin d’être le seul à avoir apporté des petites cochonneries !!! En tous cas, lui a beaucoup aimé et le plat est quand même revenu vide !!! Par contre il faut les manger tout de suite ou dans les heures/jours qui suivent, après, ils deviennent un peu trop secs …

 

Pâte de pistaches maison

125 g de pistaches nature mondées

18 g d'eau

65 g de sucre en poudre

30 g de poudre d'amandes

1 c à c d'arôme amandes amères

1 c à soupe d'huile d'arachides

Pour émonder les pistaches plongez les 2 minutes dans une casserole d'eau bouillante ainsi la peau s'enlèvera plus facilement.  

Faites les chauffer dans une poêle sèche anti-adhésive pour les torréfier en remuant régulièrement.

Dans une casserole, portez l'eau et le sucre à ébullition, sur feu moyen, jusqu'à ce qu'un thermomètre indique 121°c . (moi, j'ai attendu qu'il y ai les premières ébullitions et que le mélange ai l'aspect d'un sirop , puis j'ai ôté du feu.)

Versez ce sirop sur les pistaches, ajoutez la poudre d'amandes, l'arôme amandes et mélangez bien.

Versez le tout dans la cuve d'un robot avec la lame en acier et mixez.

Faites des pauses pour ne pas trop chauffer le mélange puis ajoutez l'huile d'arachide et mixez à nouveau.

Au bout d'une quinzaines de minutes vous avez obtenu une pâte, il ne vous reste plus qu'à la placer dans un pot en verre avec un couvercle et réservez la au frigo en attendant son utilisation. J'ai lu qu'on pouvait la conserver ainsi jusqu'à 6 semaines

http://www.paperblog.fr/2733674/pate-de-pistaches-maison/

Quand on s’est le prix que ça peut coûter …… En tous cas, pâte de pistache = succès de l’année (vous verriez le nombre de sites qui en donnent la recette !!!!!!!!!! + le mien dorénavant looooooool)

 

********************

 

Cabillaud aux tomates cerises et au basilic

Pour 4 personnes, il faut:

  • 1 dos de cabillaud de 450 g environ ou 4 filets individuels
  • 350 g de tomate cerises coupées en deux,
  • les feuilles d'une demi botte de basilic+ quelques unes pour la déco 
  • 150 g de mozzarella râpées ou finement émincées
  • 50 g de copeaux de parmesan
  • huile d'olive
  • sel et poivre



Préchauffez le four à 220°C. Dans un plat à gratin légèrement huilé au pinceau, disposez le cabillaud puis versez un filet d'huile, salez et poivrez. Mettez par dessus les tomates et la mozzarella puis le basilic. Parsemez de copeaux de parmesan et enfournez 20 minutes.

 

Toqué de cuisine – Jamie Oliver

 

Personnellement, j’adore ! En plus, c’est plutôt sain ! Moi, j’avais mis PLEIN de tomates cerises qui étaient par ailleurs délicieuses.

 

********************

 

Lieu noir en papillotes

 

Préparation : 15 min

Cuisson : de 40 min à 50 min


Ingrédients (pour 3 personnes) :

-          3 filets de lieu noir (environ 600 g en tout)

-          3 gros oignons

-          2 ou 3 cuillères à soupe de ciboulette hachée

-          2 ou 3 cuillères à soupe de persil haché

-          2 ou 3 cuillères à soupe d'huile d'olive

-          2 ou 3 cuillères à café de paprika

-          2 ou 3 cuillères à soupe de vinaigre balsamique

-          2 ou 3 grosses pommes de terre par personne



Préparation :


Couper en rondelles ou hacher les 3 gros oignons et les déposer dans une poêle en y ayant ajouté les 2 cuillères de ciboulette et de persil hachés, le sel, le poivre, les 2 cuillères à soupe d'huile d'olive. Faire chauffer et remuer jusqu'à ce que le mélange dore.

Préparer les filets de Lieu avec sel et poivre noir, puis saupoudrer sur le dessus (côté blanc) le paprika.
Déposer dans les papillotes le mélange oignon + ciboulette + persil et y poser les filets de poisson (côté Noir).

On doit laisser une ouverture afin d'arroser de vinaigre balsamique sur la face saupoudrée de paprika.
Déposer soigneusement la papillote fermée dans un plat et mettre au four préchauffé à thermostat 5/6 (170°C) pendant 40 à 50 min.

Servir chaud avec des pommes de terre entière cuites à la vapeur.

 

http://www.marmiton.org/Recettes/Recette_lieu-noir-en-papillote_67503.aspx

 

 

********************

 

Poulet (fermier) en cocotte

 

Préparation : 30 min

Cuisson : 2 h


Ingrédients (pour 5 personnes) :

-          1 poulet d'environ 2 kg

-          2 oignons

-          3 gousses d'ail

-          25 cl de bouillon de volaille

-          4 branches de thym

-          4 feuilles de laurier

-          2 cuillères à soupe d'huile

-          1 cuillère à soupe de beurre

-          1 verre d'eau



Préparation :

 

Pour cette recette, vous devez avoir une cocotte en fonte qui puisse passer directement au four et qui soit assez grande pour contenir le poulet entier.

Vérifier qu'il ne reste pas de petites plumes sur le poulet et enlevez-les si besoin.

Couper un des oignons en quatre et le glisser à l'intérieur du poulet avec quelques feuilles de laurier et quelques branches de thym.

Saler l'intérieur du poulet. Saler et poivrer l'extérieur du poulet en massant légèrement pour bien fixer sur la peau. Préchauffer le four à 200°C (thermostat 6-7).

Préparer le bouillon de volaille si vous le réalisez à partir d'un cube de bouillon déshydraté.
Dans la cocotte, sur feu doux, faire fondre le beurre avec un peu d'huile et faire colorer le poulet sur chacune de ses faces.

Lorsque le poulet est un peu coloré (pas besoin qu'il soit grillé), ajouter le deuxième oignon coupé en rondelles, encore quelques feuilles de laurier et quelques branches de thym, et les gousses d'ail en chemise juste écrasées avec la paume de la main.
Terminer enfin en ajoutant le bouillon de volaille.

Enfourner la cocotte fermée avec son couvercle dans le four chaud à environ 200°C.
Laisser cuire environ 2h en tournant le poulet au milieu de la cuisson.

Après cuisson, sortir le poulet de la cocotte pour le découper.

S'il en reste, faire réduire le reste de bouillon.

Déglacer le fond de la cocotte avec 1 verre d'eau pour réaliser le jus d'accompagnement.

 

http://www.marmiton.org/Recettes/Recette_poulet-roti-en-cocotte-au-four_86353.aspx

 

 

Bon, il faut bien dire que nous partions avec un sacré avantage : nous avions acheté un bon gros poulet fermier au marché ! Et franchement, même avec la pire des recettes, avec un produit de très bonne qualité, il est difficile de se rater !!!! C’était un pur bonheur ! (Par contre, il était sacrément gras, le coquin !!!)

 

********************

 

Pour finir ce post, j’ai besoin de vous :

 

1)       Grosse question quant aux fèves : où trouve-t-on des fèves fraîches ? Je n’en ai trouvé ni au marché ni dans els supermarchés !!!! Les fèves seraient-elles condamnées dans le choletais ? Looooooooool

 

2)       Dans le même genre : où trouve-t-on de la polenta ? J’ai fait le tour de plusieurs magasins à enseigne nationale, voire internationale, j’ai fureté dans les rayons et je ne trouve pas de polenta !!!! La polenta, comme les fèves fraîches, serait-elle condamnée ? Looooooooooooool Ou alors c’est moi ?

 

 

Publié dans Cuisine stories

Commenter cet article

mélodie 13/05/2010 11:59


je crois que cette année les féves sont en retard, les petits pois arrivent à peine!!!!!
Moi la polenta je l'achéte en supermarché bio, si non en supermarché au rayon semoule and co....!
Je suis contente que les gâteaux à la pistache vous aient plus.
Je crois que je vais me laisser tenter par les gâteau aux fruits de la passion!!!
Bises


M-Anne 12/05/2010 15:43


C'est toi :-) La polenta se trouve au supermarché du coin, au rayon des semoules, tapioca etc... Quant aux fèves, tu les trouves aussi facilement sur le marché ou en supermarché, peut-être est-ce
un peu tôt? Sinon, moi j'aime bien celles de Picard.
Merci pour tes recettes, celles au poisson me tentent bien!