L'été, la torpeur, le silence et le calme absolu

Publié le par lafillequirevaitdunbidondelaitetduneboitedechoco

Une drôle de période qui commence … Enfin, ça dépend pour qui mais je parle de ceux qui restent !!!!!! Ca ne vous fait pas bizarre, vous, quand toutes les émissions que vous regardiez s’arrêtent pour deux mois ? Quand les ados passent leur bac ? Quand les enfants commencent leurs vacances ainsi que tous les profs de France (il y en a quelques-uns dans al famille de mon homme dont son frère et sa femme) ? Quand, dans les magasins, on commence à voir les vêtements « de la rentrée » ? Quand l’on trouve plus facilement des places de parking dans les villes alors que, d’habitude, il faut des heures ? Bientôt, les rues se videront, le silence se fera et l’on entendra (dans notre quartier mais aussi dans le centre ou dans les magasins dont les rayons seront quasi déserts, même le vendredi à 17h !!!) que quelques bruits qui montrent qu’il y a encore de la vie dans les barrages … Au loin, un chien qui aboie, un rire d’enfant ou une voiture qui passe dans une rue du quartier … On sentira les effluves lointaines d’un barbecue et nous nous retrouverons quasi seuls dans notre quartier … Une ambiance quasiment de fin du monde …

 

champ-de-ble.jpg 

Le « pire », c’est quand j’habitais Nantes. Et le pire du pire, c’est l’année de la fameuse canicule où j’ai travaillé dans un Marché Plus en quasi centre de Nantes. Et sachez qu’après des années d’expérience, je peux vous assurer qu’en Août à Nantes, il n’y a PERSONNE ! J’ai eu des centres commerciaux pour moi toute seule et quelques autres résistants, j’ai eu des rues et des cafés pour moi toute seule en pleine semaine et en pleine journée, et des rues d’hyper-centre ! Personne dans le tram, même à heure de pointe, personne dans le bus, personne pendant qu’on fait ses courses, peut-être un peu plus de monde dans les parcs et dans les piscines mais basta ! Tout le monde est parti et ceux qui travaillent quittent leur boulot pour se reposer chez eux dans un silence complet (alors que l’hiver, c’est un sacré boucan !!!). Beaucoup de magasins, de restos, de cafés, … ferment. LA vie s’enfuit pour quelques jours.

 

Les fenêtres sont ouvertes la nuit mais on n’entend rien ! Si ce n’est les grillons et quelques voitures de temps à autre. La chaleur nous colle à la peau. Le temps passe lentement, très lentement, les journées sont infinies, la torpeur nous prend aux heures les plus chaudes ……

 

montagne-ete.jpg

 

Cependant, malgré ces descriptions de no man’s land, figurez-vous que j’y trouve un certain charme à cette période. D’abord, je n’aime pas du tout le bruit et l’excitation donc là, c’est super à ce sujet ! Et, en plus, on se croirait les maîtres du monde ! Enfin, j’ai toujours aimé (allez savoir pourquoi !) ces ambiances un peu bizarre de fin du monde, de chaos, d’abandon …… Toujours, toujours … Ca m’émeut. Par exemple, à Berlin, j’apprécie ces endroits délabrés, ces immeubles en friche, ces coins de désert apaisants en pleine ville, ce silence inattendu et reposant (allez en métro à travers Berlin-Est, vous allez très vite comprendre !).

 

Je me souviens par exemple d’une amie qui habitait en pleine mais pleine cambrousse, ce qui fait que, toute l’année, elle et sa famille étaient plus que tranquilles ! Pas de bruit, personne, pas de mouvement à part eux, mais l’été, je vous assure, c’est encore quelque chose ! Même si, finalement rien ne change (toujours personne, toujours pas de bruit …), on avait l’impression que c’était encore plus abandonné, plus apaisé … Est-ce la chaleur ? la couleur or du blé ? les animaux qui, eux aussi, attendent au frais patiemment la fin de la journée ?

 

Et, d’un coup, les gens reviennent (pour qu’il y ait vraiment un changement, il faut attendre la toute fin d’Août), le bruit revient, la foule dans les magasins, les bus en retard, les voitures qui klaxonnent … Mais, après deux mois, ça fait presque du bien ! On a besoin que l’activité reprenne car, la vie qui s’arrête, ça fait du bien mais ça fait aussi du bien quand elle reprend !

 

provence_ete.jpg

 

Tiens, j’avais oublié du silence assourdissant dans les galeries Lafayette fin juillet ou début Août … Looooooooool

Commenter cet article

Hélène (Cannes) 01/07/2010 19:14


Chez nous, c'est juste l'inverse ... Notre tranquillité est terminée pour deux mois ... ;o)
Bises et bonne soirée
hélène


lafillequirevaitdunbidondelaitetduneboitedechoco 01/07/2010 23:20



A toutes celles qui habitent dans des zones touristiques: bon courage ! Ca ne dure que deux mois looooooooooool !



mélodie 01/07/2010 10:36


Je t'avoue que pour l'instant, ayant passé la majorité de mes été en Provence, c'était plus tôt l'inverse, l'été la région se remplit de touristes, de bus et de camping car, seul la petite route
qui emène au boulot se déserte!!!!
Bisous


lafillequirevaitdunbidondelaitetduneboitedechoco 01/07/2010 11:45



Looooooooooooooool Oui, j'imagine ! Disons que, dans les régions comme la mienne (et encore on a de la chance : chez nous, il y a un parc très reconnu et, à la belle saison, il y a beaucoup de
touristes !), donc à part exceptions, ça se vide d'un seul coup ! Même à Nantes, vois-tu, il n'y a PERSONNE ! Il faut dire que Nantes est une ville très sympathique mais il y a peu de patrimoine
architectural exceptionnel. Enfin, au contraire des villes un peu plus à l'est (à partir d'Angers  à peu près), Nantes ne fait pas partie du "Val de Loire", ce qui lui fait quelque peu
défaut ... Enfin bref ! Et à Brest, c'est comment ? Il y a du monde l'été ?



Delices eyes 30/06/2010 06:51


J'aime beaucoup les villes "vides" de l'été....
Bonne journée