Révolution douce

Publié le par lafillequirevaitdunbidondelaitetduneboitedechoco

Il y a quelque chose comme un an, mon homme (surtout) était à fond dans, d'abord, une véranda puis, carrément une extension. Moi, comme j'étais arrivée dans la maison (celle que, lui, a fait construire il y a maintenant quelques années) depuis à peine quelques mois, ça me passionnait beaucoup moins mais, comme c'était un projet qu'il avait avant de me connaître, je voulais donc l'aider à le réaliser. Et puis, il m'a dit : Je ne sais pas si ça vaut le coup" (quand nous commencions à dessiner l'extension). Pardon ? En fait, je lui avais très tôt dit que, certes, j'aimais beaucoup la maison (et l'aime toujours autant) mais 1) ça ne serait jamais ma maison (j'ai pu vérifier que cette sensation n'était pas propre à moi. Je pense que, seules, celles qui ont vécu ou vivent encore chez leur homme savent de quoi je parle. Même si la maison est canon, même si notre homme fait tout pour qu'on se sente chez soi, même si on décore à son goût ... ce n'est pas chez nous ! Je pense que c'est dû à notre instinct de propriété dans notre culture occidentale ...). 2) C'est une belle et grande maison pour deux mais, quand les enfants arriveront, ça va se rétrécir à vue d'oeil !!! Bref, nous savons que, dans les années à venir, nous partirons donc l'investissement n'en vaut pas le coup.

Mais, par contre, nous avons quand même décidé, dans ce laps de temps, de faire de la maison notre petit cocon ! Bien sûr, le fait d'y avoir emmené mes affaires, ça a déjà tout changé pour mon homme ! Les pièces sont devenues bien plus petites, surtout la salle de bain,  ! Enfin bref, on a fini d'aménager la cuisine (peinture, rideaux, tableaux, déco ... et beaucoup d'ustensiles de cuisine !!!). On a emménagé la buanderie/arrière cuisine et décoré. Il ne manque plus que de peindre les murs (mais je sais déjà comment !). On a tout réaménagé le bureau et là, une nouvelle étape a été franchie : à Noël, nous avons reçu des étagères (2 au-dessus du bureau) et une lampe de bureau. Et, Samedi, on a acheté en promo un tapis pour mettre au sol ! Ca ne paraît sûrement pas grand chose mais, peu à peu, la maison qui était plutôt du style "monacale" (comme je le dis souvent à mon homme pour rigoler) devient "vivante" (comme le disent ses parents par exemple !). Je suis ravie du résultat d'autant qu'on a plutôt les mêmes goûts. Ca reste assez épuré et moderne mais les couleurs sont chaudes: touches rouge et orange plus ou moins importantes dans la buanderie; marron, taupe et beige dans le bureau; rouge, beige très clair et gris anthracite dans la cuisine (très mode, sans l'avoir voulu !!!)

Et de toutes manières, je suis partisane en règle générale des révolutions douces (la violence des révolutions "non-douces" me fait peur) !

Publié dans Ah !! la vie ......

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marie-Anne 11/01/2010 11:14


Je confirme ton impression, je suis dans le mêm cas que toi. Même si la maison (celle de mon amoureux) est de plus en plus à mon image, je ne m'y sentirai jamais vraiment chez moi.Nous avons
l'intention d'acheter d'ici un an ou deux NOTRE maison, et en attendant ça, je m'occupe de celle-ci, en me disant que plus je l'arrange, plus elle prendra de la valeur et plus j'aurai de sous pour
acheter celle dont nous rêvons :-)