Retour à la nature : marché, potager et home-made cooking !

Publié le par lafillequirevaitdunbidondelaitetduneboitedechoco

Eh oui ! La semaine dernière a été la semaine du retour (définitif) à la nature ! Moi qui étais une citadine si extrémiste que passer une nuit à la campagne tenait de l’aventure et, je dirais même, de l’aventure qui fout la frousse ! Et même à l’époque, j’avais réussi à détourner complètement mon ex de son rêve d’habiter à la campagne. A l’origine, il avait toujours pensé que, le jour où il achèterait une maison, ce serait à la cambrousse et, quand je l’ai quitté, il n’imaginait pas une seule seconde quitter le centre de Nantes. Je ne sais pas ce qu’il en est aujourd’hui mais j’imagine le choix qu’il a du avoir lorsqu’il a su que, pour ma part, j’ai été m’installer au fin fond du Maine-et-Loire ! Looooooooooooooool. En tous les cas, je ne regrette pas une seule seconde et, comme hier je n’imaginais pas une demi-seconde d’habiter en dehors d’une (grande) ville, aujourd’hui, j’ai du mal à comprendre qu’on veuille vivre en ville ou en banlieue d’une ville ! Quand on est jeunes, étudiants, sans voiture et éventuellement qu’on est nés en ville et qu’on n’a jamais connu autre chose, je comprends, et je dirais même que ça me pose problème de savoir que, lorsqu’on aura des enfants, nos enfants ne connaîtront pas la ville que lorsqu’ils décideront d’y aller faire des études ou autre. Enfin, s’ils ne s’embêtent pas à la campagne et que tout se passe bien (qu’ils ont des amis, des activités, …), ça va, ça va même très bien (c’est quand même plus sûr, j’aurais moins peur pour eux), mais, s’ils s’ennuient ou qu’ils ne s’entendent par exemple avec personne ou très peu de monde, je culpabiliserais ou je serais désespérée !  La seule chose qui reste à faire ensuite, c’est de les envoyer en internat …. Rholalalala ! Bon, allez, n’y pensons plus ! Des millions, des milliards y sont déjà passés et n’en sont pas morts ! Même moi !

 

Bref : retour à la nature ! Etape 1 : la yaourterie à la maison ! J’en avais déjà parlé mais n’empêche ! Non seulement c’est économique et écolo (réutilisation des pots à chaque fois !) mais en plus c’est bon ! Du lait entier et un des yaourts que l’on a fait la fois d’avant et hop ! Des yaourts tout frais ! Onctueux avec ça ! J’adhère à 200%, je suis très satisfaite de ma yaourtière !

 

Etape 2 : La boulangerie à la maison. J’ai d’abord testé le pain maison :

 

375 g de farine

1/2 cs de levure de boulanger

1/2 cs de miel

25 cl d'eau

5 cl de lait

1 cc de sel


Tiédir au micro-ondes lait+ eau + miel. Ajouter la levure. Bien mélanger. Mettre farine + sel dans un autre saladier. Bien mélanger. Verser le mélange lait + eau + miel + levure sur la farine. Mélanger sans pétrir. Saupoudrer d'une fine couche de farine, couvrir le saladier d'un film afin que le tout soit hermétique. Laisser lever 1h30 à température ambiante.

 

Retourner le saladier sur un plan de travail fariné. Farinez bien la pâte et découpez-la en 6 à 8 morceaux au ciseau. Déposez vos pâtons sur une plaque de four recouverte de papier cuisson
ou dans un moule à baguettes. Préchauffez votre four à 210°C, mettre un récipient rempli d'eau dans le four. Enfournez pour 20 minutes environ.

http://www.ptitchef.com/recettes/pain-express-sans-map-fid-23185

Franchement délicieux ! Aujourd’hui, j’ai même testé ave une farine complète, je vais voir ce que ça donne mais j’ai confiance ! En tous cas, je ne suis pas prête d’acheter une machine à pain !

Et puis, j’étais dans la boulangerie, j’en ai profité pour tenter les muffins anglais : simplissime, délicieux et quand je pense à combien ils coûtent en grande distrib’ !!!

Recette :

Préparation : au moins 3 h

Cuisson : 14 min

Ingrédients (Pour 16 muffins environ) :

-          450 g de farine

-          30 cl de lait

-          7 g de levure à brioche déshydratée

-          1 cuillère à café de sel

-          1 cuillère à café de farine

-          1 cuillère à café de semoule


Préparation :

Mélanger le lait tiède et la levure pour l'activer (environ 5 min). Faire un puit avec la farine mélangée avec le sel, et ajouter le lait. Mélanger jusqu'à obtention d'une pâte élastique. Pétrir 10 min sur une surface légèrement farinée, la pâte devient lisse et élastique.
Laisser reposer la pâte 1 h dans un saladier propre, recouvert d'un torchon, propre lui aussi!
Etaler la pâte sur une surface légèrement farinée avec un rouleau à pâtisserie, jusqu'à une épaisseur de 0,5 à 1 cm. Recouvrir d'un torchon propre, et laisser reposer 5 min. Découper des cercles d'environ 7,5 à 10 cm avec un gros verre, et disposer les muffins sur une plaque recouverte d'un film cuisson bien fariné. Mélanger la cuillère de farine avec la semoule, et saupoudrer les muffins. Recouvrir d'un torchon propre, et laisser gonfler dans un endroit chaud, jusqu'à ce que les portions aient doublé de volume. Faire chauffer une grande poêle à feu moyen. Vérifier la température avec un petit morceau de pain de mie, il doit être blond-doré en 20 secondes. Faire cuire les muffins 7 min de chaque côté, et manger aussitôt.

http://www.marmiton.org/Recettes/Recette_muffins-anglais_40722.aspx

Alors, deux choses, l’une : je n’ai voulu en faire que 4 (enfin entre 4 et 6 : j’ai divisé chaque quantité par trois) mais, pour deux, ça fait à peine assez (en divisant par trois, je n’ai pu faire que 4 muffins et ils n’étaient pas très gros : diamètre d’un grand verre à moutarde). De plus, je n’ai pas vraiment réussi à les faire gonfler après les avoir découpé en rond … Il y a encore du boulot, looooooool ! En tous cas, c’était délicieux et un petit déjeuner du samedi matin particulièrement réussi !!!  

 

Etape 3 : Le marché !!!!!!!!!!!!!! Ah le marché ! Je ne connais personne qui n’aime pas les marchés mais prendre son petit panier d’osier et sa voiture, c’est une autre paire de manches ! Je peux le dire en toute connaissance de cause étant donné que je n’y avais pas été depuis des semaines, peut-être même des mois ! C’est d’ailleurs d’autant plus impardonnable que je ne travaille pas et n’ai aucune obligation qui m’empêcherait d’y aller.  Et, le pire, c’est que, quand j’y vais (par exemple, samedi dernier), je suis tellement contente d’y avoir été que je regrette mes occasions passées. En même temps, je n’aime pas regretter et, en plus, l’hiver, ça ne vaut pas trop le coup (peu de légumes en hiver et ceux que j’aime me viennent directement du potager du père de mon homme !). Mais c’est tellement agréable !!!!!!!!!!!!!!

 

J’ai fait le tour des fruits et légumes (j’ai aussi été du côté viande-charcuterie-fromage … mais il était près de 11h et il y avait trop de monde !). J’ai regardé tous les étals (on voit bien la différence avec le rayon fruits et légumes des grands surfaces !!! Là, ça fait vrai ! Looooooool). Tout me donnait envie. J’ai donc acheté des pommes te des poires à l’étal d’un verger du coin. Puis, une belle salade, des navets, une betterave longue (je ne savais même pas que ça existait ! eh bien, c’est délicieux !!!! Même mon homme qui n’aime pas vraiment les betteraves a beaucoup aimé celle-ci !) et deux-trois autres trucs !

 

J’ai donc décidé de laisser tomber une bonne fois par toutes les fruits et légumes des grandes surfaces. Dorénavant, ce que je ne trouverais pas dans le potager de mon beau-père, je le trouverais au marché ou dans le mien (potager !). Oui, car mon beau-père « m’offre » un carré dans son champs. Il va le « préparer puis, je sèmerais (nous irons en famille fin mars à la jardinerie chercher les graines/bulbes … selon nos goûts et ce que fait déjà pousser mon beau-père). Je vous donnerais les détails !

 

Pour finir cet article, je parlerais encore une fois de cuisine mais pas de nature ! Loooooooool ! J’ai été faire du shopping à Nantes (Par obligation (j’avais rencard donc j’en ai profité !) mais aussi par plaisir !!!). Etant donné que j’attends de me trouver un boulot avant de refaire ma garde-robe (car sinon je serais tentée d’acheter plein de trucs que je ne pourrais peut-être même pas porté !!!) et que les chaussures de printemps-été ne sont pas encore toutes de sortie et que de toutes manières il ne fait pas assez beau pour me donner envie d’en acheter (enfin j’ai quand même été les regarder de long en large !!!!!!!!!!!! C’est tellement beau, les pompes !!!), j’ai bien sûr été dans les magasins « pour la maison ». J’ai fait une mini-rafle : un kit complet de poches et de douilles pour pâtisseries et autres gourmandises, un kit de 10 emporte-pièce en inox (en cœur, en sapin, en lune …), un gros pot en verre (pour mettre les gâteaux …) et des livres de cuisine (un sur les desserts, les pâtisseries, les gourmandises sucrées en tous genres … : et il y en a des recettes !!!!!!!!! et un sur les cupcakes !!!). Bref, vous avez compris, en ce moment, je suis orientée sucré, gâteaux, pâtisseries, boulangerie, ……….. et nature !!!

 

Suite des aventures au retour du ski (retour mi-mars) !

 

A bientôt toutes !!!!!!!!!!



Nb : N'hésitez pas d'ici là à laisser des messages, commentaires ... Je les lirais évidemment dès mon retour ! (et peut-être même là-bas, s'il y a accès à internet !!!)
 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

mélodie 25/03/2010 10:40


Moi aussi je suis adepte du fait maison, tu as raison il y a bien un truc!
Je viens d'acheter ce week-end une yaourtière pour l'aspect écolo en prioritè et maintenant que je les ai goûté je ne changerai plus!!!!
Pour le pain, j'ai une super pierre réfractaire dans mon four et le pain cuit dessus c'est du bonheur, en plus la pierre coûte 10 euros!!!!!
Bises


Pirouette49 05/03/2010 17:53


Pour en revenir à ta discussion sur la nature et la ville, moi je suis tout le contraire. Je déteste la campagne ! J'y suis née et je m'y suis ennuyée ferme toute mon enfance. Les études et
l'appartement dans la "grande ville" furent un grand bonheur pour moi. Et j'ai d'ailleurs acheté un appart en ville. Mais on peut vivre en ville et avoir une maison avec un jardin aussi. Ce n'est
pas incompatible ! Juste plus cher !


Pirouette49 05/03/2010 17:45


Bonnes vacances à la neige ! Profites-en bien surtout (depuis le temps que tu en parlais, tu dois être contente de partir !)